Cannobio

Cannobio est la dernière ville sur les rives du Lac Majeur en Italie du nord avant la frontière suisse. C’est aujourd’hui l’une des destinations préférées des touristes et l’un des lieux de villégiature les plus importants de toute la province. Des vestiges archéologiques, datant de la période pré-romaine, témoignent de la présence de groupes humains s’y étant installés. En raison de sa position privilégiée, Cannobio constitua à l’époque romaine un centre économique et stratégique d’importance. Au Moyen-Âge, une cour royale s’y installa, avant que la ville ne devienne le chef-lieu d’une zone placée sous la domination de l‘archevêque de Milan. Aux 12ème et 13ème siècles, Cannobio fut une commune libre et le resta jusqu’en 1342, lorsqu’elle se plaça sous la protection des Visconti, famille qui domina les lieux jusqu’en 1441. Ce fut alors Vitaliano Borromeo qui devint le maître de la ville.

On peut aujourd’hui encore admirer de nombreux témoignages de ce passé riche en histoire, comme les élégants palais construits entre les 17ème et 19ème siècles surgissant parmi les maisons de pierres.Le cœur de la ville se situait alors le long de l’actuelle Via Giovanola. Au centre, le visiteur peut admirer le Palazzo della Ragione (fin du 13ème siècle), appelé aussi aujourd’hui Parasio, qui abrite aujourd’hui le tribunal et le conseil municipal. Le pouvoir religieux se concentrait en revanche, au 18ème siècle, à San Vittore, une église bâtie dans les murs d’une église plus ancienne. La Casa Bortolotti, le Palazzo Zoppi et la Casa Alberti sont des témoignages des constructions de cette époque, avec leurs nombreux éléments décoratifs. Parmi les édifices les plus connus, citons le Palazzo Omacini (16ème siècle) qui offre une belle vue sur le lac (Saint Charles Borromée y aurait séjourné quatre jours avant sa mort, en 1854). Enfin, n’oublions pas le Palazzo Pironi (15ème -17ème siècles), dont la silhouette évoque la proue d’un navire.

La Via del Castello, sur le long de la rive, doit son nom au château qui s‘y trouvait jusqu’à sa destruction par les Suisses en 1340 (peut-être comme mesure contre l’augmentation des taxes perçues pour la circulation des marchandises sur le lac). Les vieilles maisons qui la longent, les ruelles étroites (ainsi construites pour mieux se défendre des ennemis venant du lac) et les volées de marches descendant jusqu’à la rive contribuent à recréer l’atmosphère des temps passés.

La promenade le long de la rive de Cannobio est l’une des plus belles de tout le Lac Majeur. Elle commence au sud, à un endroit appelé Amore où se trouve la statue de marbre d’un lion réalisée par Giulio Branca (souvenir de la résistance victorieuse de la ville face à l’attaque des Autrichiens en 1859 au cours de la deuxième guerre d’indépendance). En arrière-plan se trouvent les vieilles maisons de pêcheurs ; la place Piazza Vittorio Emanuele III, juste en face du vieux port, est un lieu de rencontre particulièrement apprécié. Un peu plus loin, on peut flâner le long de maisons colorées de différentes époques (18ème – 19ème siècles), avec des arcades et de nombreuses boutiques, cafés et restaurants. Enfin, le Lido, une longue plage bien entretenue, conduit jusqu’à l’embouchure du fleuve Cannobino, où se retrouvent tous les étés de nombreux adeptes de baignades et bains de soleil.

Alentours

{{count}}/{{totalCount}} Télécharger Plus

Cannobio, Commune Cyclable

MICE - évenementiel et congrès

En savoir plus

Lago Maggiore Conference
Lago Maggiore Conference est un partenaire compétent qui vous propose ses prestations sur place pour l’organisation de congrès et conférences. Lago Maggiore Conference a été fondé par la Chambre de Commerce du Verbano Cusio Ossola et regroupe 28 membres, soigneusement sélectionnés en fonction de la qualité de leurs structures d’organisation et du choix des services...